Soyons naïfs !

Pourquoi nous avons toujours besoin d’un plus naïf que soi

Dans le cadre de mon métier, je suis amené à rencontrer des clients de toutes sortes et travailler avec des individus de tous horizons.

Malgré les années d’expérience qui font de moi ce qu’on appelle un expert – et qui n’est pour moi que la simple exécution d’un certain perfectionnisme –, il m’arrive cependant d’être encore surpris par les réactions ou les propos de personnes avec lesquelles je suis amené à collaborer.

La dernière en date: la naïveté. 

Lorsqu’on est perfectionniste, on aime les choses bien faites et achevées. De plus, l’expérience aidant, on sait que toute activité inachevée finira par se payer tôt ou tard. Je conseille donc toujours à mes clients ce qui est dans leur intérêt – c’est pour cela qu’ils me paient – et je ne suis pas du genre à leur cacher la vérité, même si elle est difficile à entendre, ce qui signifie que je pose sur la table la liste des exigences structurelles auxquelles ils devront faire face, ainsi que les risques encourus si jamais ils y dérogent.

Je fais habituellement face à deux réponses : ceux qui comprennent et acceptent car j’ai réussi à leur transmettre les informations dont ils ont besoin pour avoir un avis éclairé, et ceux qui les rejettent, parce que c’est trop exigent et trop coûteux – généralement plus le second que le premier.

Et il y a quelques cas rares, que nous nommerons des « politiciens », que nous identifierons facilement grâce à des locutions comme : « J’entends bien ce que vous dites… mais ne soyons pas naïfs ... »

Travailler en équipe ?

Et vous ?

Lors d'un entretien de recrutement, il n’existe pas un seul client qui oublie de me demander si je sais travailler en équipe.

J’ai toujours été étonné par cette question.

Plus je gagne en expérience, plus je me rends compte que la question est mal posée. En définitive, même si elle peut paraître simple, elle ne l'est pas tant que ça !

Voyons pourquoi…

Sport, discipline et virilité

Point de vue d'un athlète : la virilité est-elle encore utile ?

Je profite généralement d’une séance d’entraînement ou du petit déjeuner pour suivre – plus par l’ouïe que par la vue – des vidéos YouTube et, ce matin, je suis tombé par hasard sur une vidéo des Philogynes, elle-même une critique d’un ouvrage écrit par un youtubeur que je ne connais pas.

À un moment donné, l’exemple du sport, notamment des sports de combats, est arrivé dans la conversation, avec la question de savoir si la virilité est toujours utile.

Et lorsqu’il s’agit de sport, en tant qu’athlète, je suis immédiatement inspiré.

Ma pire expérience : 6 jours sans dormir

Ce qui s'est passé lorsque je suis resté 6 jours sans dormir

J’étais étudiant et, sans pour autant se concerter, tous les professeurs de mes matières principales – maths, physique et chimie – avaient eu la bonne idée de nous donner des devoirs à rendre durant la même semaine.

J’avais donc coup sur coup trois devoirs à rendre, du travail à la maison en plus de mes cours à suivre dans la journée.

Parce que j’ai été moins rapide que ce que j’avais évalué en premier lieu, que je ne manque jamais l'école – même quand je suis malade – et que je supporte encore moins d'être en retard dans la remise de mes copies, j’ai passé six jours consécutifs sans dormir, avec pour seul soutien que ma détermination. En commençant, je ne savais bien évidemment pas  que j’en aurais pour six longues journées; j’ai simplement tenu bon, un jour après l’autre, du dimanche matin jusqu'au vendredi soir.

Voilà comment ça s’est passé…

Le thé noir-noir, façon Hong Kong

La recette du thé noir qui tabasse

Hong Kong est réputé pour ses films d'arts martiaux, mais également pour sa gastronomie.

Pour les amateurs de thé très fort, on y découvre également une façon très particulière de préparer le thé noir qui tabasse – à l'image de ses films. J'utilise cette recette pour rester en éveil lorsque je veux prolonger ma journée de travail.

Contrairement à la méthode occidentale de préparation par infusion, la méthode hongkongaise passe par une décoction.

Voyons comment le préparer.

Ubuntu 21.10 pour les vrais (utilisateurs)

À quoi s'attendre après la mise à niveau Ubuntu 21.04 vers 21.10

Nombreuses sont les personnes qui ont donné un avis ou une présentation sur le nouvel Ubuntu 21.10 qui vient tout juste de sortir.

Seul problème : ils ont tous présenté un Ubuntu sur une installation fraîche.

Mais que se passe-t-il pour un utilisateur habituel – de longue date – qui fait une simple mise à niveau ?

Régime cétogène, insuline et anabolisants

Pourquoi le régime cétogène est probablement une fausse bonne idée, surtout pour les sportifs

Une mouvance diététique est née il y a quelques années afin de faire la guerre aux glucides, considérés comme les grands responsables de la pandémie d’obésité et de diabète de type II. De là sont nés différents courants, allant du low carbs – dont je fais partie – au régime cétogène, promouvant la suppression complète des glucides au profit des lipides, bien meilleurs pour la santé.

Pourtant, la suppression totale des glucides n’est pas une solution sur le long terme et peut apporter plus de problèmes que de solutions, notamment pour les plus sportifs d'entre nous.

Voyons pourquoi.

Recette : la Viña

Recette de cheese cake, façon basque

Parmi tous les cheesecakes, la Viña est le plus facile à réaliser car il ne nécessite ni de fond de tarte supplémentaire ni garniture.

Si vous aimez la cuisine et que vous n'avez jamais fait de cheescake, cette recette est celle qu'il vous faut.

La navigation (vraiment) privée

Comment rendre la navigation privée vraiment privée

Les navigateurs Web proposent tous la navigation privée.

Mais cette navigation n'est privée que pour la machine locale, empêchant un individu connecté à votre compte de voir le contenu et l'historique de votre navigation.

En revanche, cette navigation privée n'a aucun effet sur les parties tierces de l'Internet qui peuvent toujours vous identifier et vous suivre pas à pas, où que vous alliez.

Pour gagner en intimité, il convient donc de prendre quelques précautions supplémentaires.

Voyons pourquoi et comment les mettre en place.

Covid-19, confinement et dominos

Pourquoi le confinement est contre-productif pour la santé

Le confinement a été la réponse de la plupart des pays face à la menace du Covid-19. Confinement imposé le temps de trouver un vaccin.

Mais ce confinement ne fera qu'empirer la situation parce que nous avons fermé tous les lieux considérés comme des foyers potentiels… et nous avons malencontreusement provoqué un effet domino que ni le confinement ni le vaccin ne pourront empêcher.

Pire : ils ne feront que l'aggraver.

L'argument de la Bugatti

Il y a ce qu'on voit… et ce qu'on ne voit pas !

Je suis récemment tombé sur une intervention de Peter Singer, à propos de l'Altruisme Efficace, et j'ai été tout particulièrement intéressé par l'argument de la Bugatti. Ce qui était intéressant n'était pas l'argument en lui-même, mais simplement que je sois resté sur ma faim.

En effet, si le développement des arguments est valide, il reste, selon moi, inabouti.

Et voici pourquoi – selon moi.

Copy-(alt)-rights : les logiciels privateurs et privatiseurs

Comment le logiciel obligatoire (et propriétaire) de configuration prend le contrôle sur nos usages et nos autres appareils

Suite à mes déboires avec mon imprimante, j'ai été obligé d'investir dans un autre modèle, d'un concurrent.

J'ai déballé la bête, assemblé le tout conformément aux indications fournies par la notice. Tout se passait bien… Jusqu'à ce que…

Toujours affamé ? Préparer ses repas à l'avance

Comment la préparation des repas permet de limiter la faim

Nous avons vu comment le jeûne permet de reprendre le contrôle sur la satiété. Mais ce n'est pas le seul facteur permetttant de reprendre le contrôle; il en existe d'autres.

Un autre facteur essentiel est la préparation des repas. En effet, préparer ses propres repas permet de contrôler sa faim.

Voyons comment cela fonctionne pour en tirer une nouvelle discipline simple et efficace.

Pourquoi et comment protéger sa navigation Web

Organiser simplement ses habitudes de navigation dans des conteneurs

La sécurité des communications est de plus en plus une préoccupation majeure et un pré-requis primordial devant l'importance toujours plus grande de la tentation de monétisation de nos comportements.

Ces derniers sont au centre d'enjeux économiques, induisant des dérives liberticides, qui poussent certains acteurs à s'insinuer dans la sphère privée avec une précision inégalée alors que droit à la vie privée est pourtant une liberté fondamentale que certains acteurs foulent du pied sans l'intervention du mandat d'un juge –  normalement la seule autorité compétente en la matière.

S'il est très difficile de passer complètement sous les radars, il est possible de récupérer un peu d'intimité par des moyens simples à mettre en œuvre. Ils pré-existent généralement déjà dans les solutions mises à disposition des internautes; il n'y a qu'à les activer pour les exploiter à bon escient.

Portmaster : l'application qui devrait exister par défaut

Pourquoi Portmaster est indispensable

Je suis rarement aussi enthousiaste. Je préfère généralement réserver mon jugement et je ne conseille que les logiciels que j'utilise au quotidien et ce n'est qu'après des semaines, parfois des mois, de tests sur une machine dédiée spécialement à cela que je me décide enfin – ou non – à installer un logiciel sur ma machine personnelle, ce qui fait qu'elle devient également un standard à toutes mes installations – pour peu que je puisse l'installer.

Mais là, je dois bien dire que Portmaster est un logiciel qu'il faut avoir absolument.

Productivité : ma semaine de 120 heures

Mon organisation pour travailler 120 heures par semaine

J’ai toujours peu dormi. C’est de famille semble-t-il.

Et je dors d’autant moins que, avec le temps, j’ai appris et pu optimaliser mon sommeil. Mes nuits font donc entre 4 et 6 heures, d'un sommeil profond, sans rêves. Rarement plus de 7.

Le problème lorsqu’on dort peu est qu’on vit d'autant plus mal l'improductivité du sommeil : il n’existe pas moins productif que le sommeil durant lequel il ne se passe rien alors qu’il y a tant de choses à faire et à découvrir. Tout ceci pour 4 petites heures. Quel gâchis !

Si mon défaut de sommeil peut diminuer mon espérance de vie, je peux en profiter en attendant pour avancer sur les activités qui m'intéressent et me motivent.

Si j’ai optimalisé mon régime alimentaire pour l’adapter à ma façon de fonctionner, peut-être puis-je le faire également pour mon sommeil ?

Sécuriser Android

Comment retrouver (un peu) d'intimité sous Android

Android est aujourd'hui le système d'exploitation le plus utilisé. En cela, il est quasi-incontournable, avec tous les problèmes de sécurité et de violation de vie privée que cela implique.

Certes, il existe des solutions à ces problématiques, mais ces dernières induisent très souvent la disparition de fonctionnalités ou d'applications. De plus, il faut généralement disposer de temps et de compétences techniques avancées que beaucoup de gens n'ont pas – on ne peut pas leur reprocher d'avoir d'autres priorités dans la vie.

Voyons comment sécuriser Android pour récupérer un peu d'intimité sans compétences techniques pointues, juste avec quelques astuces, quelques outils et une petite discipline.

Firefox : nettoyage d’un profil existant

Comment nettoyer un profil Firefox

Nous avons vu dans un article précédent comment créer des profils pour séparer les activités dans Firefox afin d'assurer des niveaux de sécurité différents en fonction des usages.

Si vous partez de votre profil par défaut, le canal historique, et que vous créez des profils par la suite, comme une amélioration de votre usage naturel, alors vous disposez d’un profil par défaut qui a accumulé toutes vos mauvaises habitudes.

Vous pouvez changer le profil par défaut, mais vous pouvez aussi décider, pour des raisons sentimentales, de conserver ce profil. Mais ce dernier, avec le temps, les extensions, les paramètres inappropriés, est devenu lourd et lent.

Il faudrait donc le nettoyer pour qu’il retrouve sa jeunesse.

Gnome, cet incompris !

Comprendre la philosophie et l'usage de Gnome

J'ai assisté récemment à une discussion à propos des environnements de bureau libres, tels que KDE, Gnome, XFCE, …

Gnome fait probablement partie des environnements qui font le plus matière à débat, très probablement parce qu'il est incompris. Je vais tenter ici d'expliquer pourquoi.

EcoTank ET-2550 : l'erreur E-11 de la mort qui tue !

Vous n'échapperez pas à l'obsolescence programmée

Il y a quelques années, j'ai acheté une imprimante Epson EcoTank ET-2550, imprimante qui possède la particularité de ne pas utiliser de cartouches mais d'être rechargée manuellement. Idéal pour limiter les déchets.

Sauf que j'avais oublié l'esprit sournois des fabriquants…

Une peau de bébé ? Rasoir de sûreté

Se raser de près lorsqu’on a le poil dur et la peau sensible

J’ai une barbe qui pousse vite – mais vraiment très vite ! –, le poil est dur et j’ai pourtant la peau sensible.

Quand j’ai commencé à utiliser un rasoir, j’ai commencé par les produits habituels, ces beaux rasoirs avec lames jetables. Sauf que les lames jetables (en plus d’être jetables) sont gonflées par tous les superlatifs. 2, 3, 4, 5 lames, pour un rasage plus net. Et moi… j’ai la peau sensible, et 2 lames – rien que 2 déjà – ça coupe bien le poil… mais la peau vient avec.

Alors j’avais opté pour la solution minimale : rasoir 1 lame. Rasoir Bic, peau sensible : simple, pas cher (toujours jetable).

Et cela a duré des années… jusqu’à ce que j’aperçoive du coin de l'œil la vignette – juste la vignette – d'une vidéo de Gentleman’s Gazette, un compte YouTube que je suis. Le sujet de la vidéo était le rasoir de sûreté. Je n’ai pas vu la vidéo. Je sais ce qu’est un rasoir de sûreté, ça n’avait aucun intérêt.

Mais mon œil, lui, avait capté l’image de la vignette et imprimée dans mon cerveau, la triturant à son rythme. Et voilà que 2 semaines plus tard, comme ça, sans crier gare, une idée jaillit spontanément : “Au fait ! Un rasoir de sûreté peut être en métal , tout comme les lames… donc sans plastique !”

Et pour une personne qui veut minimiser son impact écologique, c’est important.

Alors j’ai regardé cette vidéo, puis d’autres. Le produit correspondait à mes valeurs – pour peu qu’il soit bien choisi – et mon style de vie. Et le prix est, sans aucun doute, accessible à toutes les bourses.

Sauf qu’un rasoir de sûreté… ça ne se trouve pas au coin de la rue. Pensez bien, mes braves gens, entre un rasoir en métal incassable, qui peut durer des décennies, avec des lames qui ne coûtent presque rien, et un rasoir dont les lames sont des consommables, vendues à prix d’or… quel choix a donc été fait par les fabricants ? Le même que pour les imprimantes. Donc pas possible de les trouver dans mon magasin habituel.

Heureusement qu’Internet est là

Persévérance, anthropomorphisme, animisme, IA et altérité

Ce que l’exploration spatiale nous apprend de nous-mêmes

Il y a quelques semaines, j’entretenais une discussion dans les commentaires d’une vidéo YouTube à propos des humains, des enfants et des animaux domestiques. Je tentais – sans trop de succès, il faut bien l’avouer – d’expliquer que certaines personnes – et j’en ai autour de moi – placent les animaux domestiques au même niveau qu’un être humain, enfant ou même adulte. Pour eux, c’est un membre de la famille autant qu’un autre et ils pourraient donner leur vie pour sauver celle de leur animal.

Lorsque John Wick, déchiré par la mort de son chien, est sorti de sa retraite pour dessouder quelques dizaines de gars afin de réclamer sa vengeance, personne n’en a été choqué outre mesure !

Même en apportant des exemples du quotidien, fondé sur les lois en vigueur et notre relation à la souffrance animale – dans de nombreux cas, d’ailleurs, le bien-être animal est bien mieux pris en compte que celui des humains – pour soutenir mon propos, certains de mes opposants se sont contentés de se moquer de moi.

Je n’ai pas été blessé d’essuyer des sarcasmes, c’est le fonctionnement normal de toute discussion, seulement étonné de constater que l’empathie n’est pas également répartie parmi les individus. Je ne leur demandais pas d’accepter mon point de vue, mais simplement de considérer que, de façon plus large, nous n’avons pas tous les mêmes valeurs et la même perception du monde. Il faut donc savoir non pas imposer sa vision dans la conversation, mais intégrer celle de son interlocuteur, au risque sinon de se retrouver hors-sujet et de conclure le débat par un match nul fondé sur le forfait des deux parties simultanément. Si aucun n’a perdu, aucun des deux n’a gagné. Dans le langage courant, cela se traduit par « un esprit borné ».

Pour certaines personnes, un animal est aussi important qu’un être humain, c’est un fait, pas une opinion. Il faut donc savoir en tenir compte dans sa relation à autrui.

J'ai échoué non pas à les convaincre, mais à leur expliquer.

L’histoire ne s’arrête pas là – sinon elle n’aurait aucun intérêt à être contée.