Gâteau de panais aux épices

Ma recette de gâteau de panais aux épices

Mon jardinier dépose souvent du panais dans mon panier. Je ne déteste pas, cependant ce légume à tendance à me donner des nausées et m'écœurer facilement. Je ne peux donc pas le manger simplement et – à moins de le jeter, ce qui est hors de question – je dois le préparer autrement.

J'ai donc adapté la recette de pain d'épices et utilisé le panais en ingrédient principal.

Réseautage social centralisé : la liberté d’expression pour bébés

La censure aveugle des réseaux sociaux centralisés provient de notre manque de maturité

Internet a permis de rendre effectif des droits qui n’étaient jusqu’à présent que de l’ordre du principe, comme la liberté d’expression et le respect de la vie privée. Auparavant, seuls quelques privilégiés – les politiciens et les journalistes – avaient accès à la liberté d’expression mais Internet a changé la donne : tout le monde, le plus petit d’entre nous ayant accès à internet, possède le pouvoir d’exercer sa liberté d’expression.

Et c’est alors que nous nous apercevons que la censure est un problème. Parce qu’autrefois la liberté d’expression était réservée à une élite, il était assez facile de la contrôler et la censure passait plutôt inaperçu. Mais avec la démocratisation d’Internet, la censure devient aussi bien visible parce qu’elle s’exerce soit à grande échelle, soit sur des personnes ayant une grande visibilité. Et donc, plus que jamais, nous nous émouvons de la censure exercée abusive par Twitter ou Facebook sur certains posts.

Pourtant, cette censure est parfaitement normale, pour la simple et bonne raison que c’est ce que nous attendons d’eux.

Sully, Néo, IA et le libre arbitre

Réussir, c'est échouer avec panache

Un couple d’amis m’a conseillé le film Sully. Je l’ai récemment visionné et j’ai beaucoup aimé. Au-delà des événements réels, le film nous interpelle et nous interroge sur l’humanité et n’est pas sans rappeler la trilogie Matrix, qui interpellait également sur le même sujet, notamment sur la limite entre l’homme et la machine et, au second plan, sur la notion de libre arbitre.

Le combat de l’homme contre la machine et de l’humanité est un sujet récurrent aussi vieux que la science fiction et, même bien avant cela, lorsque Mary Shelley posait la question dans son fameux Frankenstein. Au travers de cette interrogation transpire l’intérêt pour l’homme de comprendre sa vraie nature et de savoir qui il est, qu’est-ce qui fait de lui un humain et, à partir de ses composantes, qu’est-ce qui fait qu’à un moment donné, le tout est supérieur à la somme des parties ?

Perte de poids : une seule méthode…

mais vous allez souffrir

La perte de poids est une question de plus en plus fréquente et est intrinsèquement liée à l'obésité dans la société moderne.

Le débat fait rage entre l'acceptation ou non de l'obésité comme normalité et, lorsque la perte de poids est un objectif, sur le moyen à employer, qu'il soit intrisèque – régime – ou extrinsèque – chirurgie.

En tant qu'athlète, je ne considère pas la méthode extrinsèque comme une solution en soi, puisqu'il s'agit en réalité d'une tricherie. La chirurgie ne résout pas le problème, elle le contourne. Or, l'intérêt du sport réside dans sa réussite personnelle par sa détermination et ses efforts.

Donc, une personne qui voudrait maigrir par ses propres moyens en mettant à l'épreuves ses propres limites arrivera à se poser la question du régime alimentaire.

Parlons-en…

L'obésité : avant et après

Les retours d'expériences

J’ai commencé le sport de haut niveau vers 19 ans et je n’ai pas arrêté depuis.

Durant toutes ces années, j’ai travaillé avec d’autres athlètes dont certains étaient d’anciens obèses. J’en ai profité pour leur poser des questions à propos d’eux, d’avant, d’après…

Si je me permets de publier leurs expériences c'est parce que les réponses étaient toutes consistantes et à l'unanimité.

Et voici ce qu’ils – environ 25 personnes des deux sexes – m’ont répondu.

Méthode agile : au-dessus de 0%, c'est 100%

Qu'on se le dise !

Je n'ai jamais personnellement rencontré d'entreprise qui applique à 100% une méthodologie pour une programmation agile. Et à chaque fois que j'en parle autour de moi, mes interlocuteurs font le même constat. Il peut s'agir d'organiser les réunions, de découper les développements par blocs de valeur, d'organiser les équipes comportant un petit nombre de personnes, …

Chaque cas est unique et revêt des caractéristiques, une approche et une implication différente. Mais j'ai toujours entendu «nous appliquons/ils appliquent un peu de méthodologie agile» comme si ce n'était pas suffisant.

En fait, peu ou prou, appliquer une méthodologie agile est toujours à 100% d'agilité à partir du moment où on l'applique, même un peu.

Athlète et végétarien

Est-il possible d'être à la fois athlète et végétarien ?

Je vois régulièrement des reportages et des interventions à propos des bienfaits du végétarisme sur le corps et sur la planète, notamment par rapport aux problèmes climatiques et à l' épuisement des ressources naturelles.

Certes, l'homme étant omnivore et la nature étant bien faite, il est tout a fait possible d'obtenir les nutriments nécessaires sans manger de viande. Cependant, on oublie souvent de dire qu'on ne peut pas transposer simplement l'apport de protéines par la viande et par le végétarisme sans tenir compte du reste.

Or, lorsque vous êtes un athlète, les choses ne sont pas exactement aussi claires et simples et la comparaison ne peut pas se limiter à un simple apport de protéines.

Luttons contre la dictature (du stylo rouge)

Comment le stylo rouge ruine l’esprit d’entreprise

Aussi loin que je me souvienne, mes devoirs scolaires – et autres contrôles de connaissance – étaient corrigés à l’encre rouge par le professeur. C’est une convention : les devoirs sont corrigés en rouge. Ce n’était pas un traitement de faveur, mes camarades y avaient droit et mes parents avant eux, leurs parents, etc. C’est une convention qui se transmet de génération en génération.

Cette convention a tellement traumatisé les élèves que, devenus parents aujourd’hui, certains demandent l’abolition du système de notation, arguant qu’une mauvaise note décourage l’élève plutôt que de l’encourager.

D’un point de vue technique et psychologique, ce n’est pas la notation qui pose problème. Et si nous voulons garder un système d’instruction performant, nous devons conserver un système de notation qui permet d'avoir une mesure plus ou moins «scientifique» de la progression et des points faibles à travailler.

Non, ce qui décourage l’élève n’est pas la note obtenue, mais l’encre rouge.

Mousse au chocolat au mascarpone

Recette simple et rapide de mousse au chocolat (sans œufs)

Le chocolat est un péché-mignon. Je l'adore tellement que j'ai fini par en devenir allergique. Mais cela ne m'empêche pas de tester des recettes.

Voici ma recette de mousse au chocolat, facile à faire, ferme et stable, celle que j'utilise notamment lorsque je dois faire des desserts en couches alternées – avec des biscuits – ou des cheesecakes. Elle est aussi très bien nature.

Luttons contre la rigidité de l’état (des ischio-jambiers)

Comment se débarrasser d'une douleur ligamentaire au genou en un jour

J’ai mal aux genoux. J’ai toujours eu mal, aussi loin que je m’en souvienne. Ça doit donc au moins dater de l’adolescence.

Ça n’empêche pas de vivre. Un athlète apprend à vivre avec la douleur et s’en servir comme indicateur d’entraînement, de pause, de repos. Par la force de l’habitude, il est capable de la situer, de la cibler, de l’estimer et de déterminer le degré d’urgence ou de danger.

Ainsi, même si elle était handicapante, cette douleur ne m’inquiétait pas plus que cela : aucune raison que ce soit une arthrose, même précoce ; la douleur n’est pas située à l’intérieur de l’articulation, mais juste au-dessus de la rotule, sur le ligament.

Mais elle était handicapante : les douleurs se faisaient ressentir dans tous les moments de la vie : monter ou descendre un escalier, s’asseoir – ou se lever d’une chaise –, s’accroupir, courir… Bref, dès qu’il fallait plier le genou, la douleur survenait, même lorsque les efforts étaient faibles.

J’avais l’impression d’être déjà un vieillard sans aucune raison de l'être…

Pourquoi perdre le contrôle peut vous rendre plus heureux

Nous avons tous un besoin viscéral de sentir un contrôle. Mais aller trop loin peut vous rendre malheureux.

Les êtres humains ont un profond désir de certitude et de contrôle.

Plusieurs études montrent que ce besoin sert au moins deux objectifs importants. Premièrement, cela nous aide à croire que nous pouvons façonner les résultats et les événements à notre goût. C'est-à-dire que plus nous nous sentons en contrôle, plus nous nous sentons efficaces pour atteindre les résultats souhaités, et ce sens de la compétence stimule le bien-être.

Nous apprécions aussi le contrôle parce qu'il nous fait croire que nous ne sommes pas sous le contrôle de quelqu'un d'autre. Dans une étude, des chercheurs ont donné à une d'un groupe de pensionnaires d'une maison de retraite le contrôde sur quelle plante à cultiver dans leur chambre et quels films à regarder. L'autre groupe a été privé de ce choix. Au cours des dix-huit mois qui ont suivi, le taux de mortalité du deuxième groupe était le double de celui du premier.

C'est pourquoi nous avons tendance à rechercher le contrôle. En effet, les études montrent que ceux qui ont le plus besoin de contrôle définissent généralement des objectifs plus ambitieux et ont tendance à atteindre plus d'objectifs. Mais cela peut-il aller trop loin ? La recherche du contrôle à tout prix peut-elle diminuer le bonheur? Il s’avère que la réponse est oui. Chercher le contrôle est une bonne chose, mais seulement jusqu'à un certain point. Au-delà, la volonté de contrôler peut vous rendre misérable.

Pourquoi trop de preuves peut être une mauvaise chose

Le paradoxe de l'unanimité

Selon l'ancienne loi juive, si un suspect était jugé à l'unanimité par tous les juges, le suspect était acquitté. Ce raisonnement semble contre-intuitif, mais les législateurs de l'époque avaient remarqué qu'un accord unanime indiquait souvent la présence d'une erreur systémique dans le processus judiciaire, même si la nature exacte de l'erreur restait à découvrir. Ils ont intuitivement pensé que lorsque quelque chose semble trop beau pour être vrai, il est fort probable qu'une erreur a été commise.

Dans un article paru dans The Proceedings de la Royal Society A, une équipe de chercheurs, Lachlan J. Gunn, et al., d'Australie et de France, a approfondi cette idée, qu'ils appellent le «paradoxe de l'unanimité».

«Si de nombreux témoins indépendants témoignent à l'unanimité de l'identité du suspect d'un crime, nous supposons qu'ils ne peuvent pas tous se tromper», a déclaré le coauteur Derek Abbott, physicien et ingénieur électronique à l'Université d'Adélaïde en Australie. «L'unanimité est souvent considérée comme fiable, mais il s'avère que la probabilité qu'un grand nombre de personnes soient toutes d'accord est faible, de sorte que notre confiance dans l'unanimité est mal fondée. Ce paradoxe de l'unanimité montre que nous sommes souvent beaucoup moins certains que nous ne le pensons.»

Pourquoi le Carême rend les gens heureux (et pas Netflix)

Une nouvelle recherche suggère que réduire les plaisirs de la vie nous aide à en profiter beaucoup plus

Comme beaucoup de téléspectateurs de nos jours, nous regardons nos émissions préférées sur Netflix, consommant deux, trois ou plus d’épisodes – parfois des saisons entières – à la fois.

Mais nous ne nous en rendons guère compte, goinfres que nous sommes, nous nous privons de bonheur.

C'est la leçon d’une nouvelle recherche dans le domaine de la psychologie positive. Cette recherche montre que se livrer aux plaisirs de la vie à plus petites doses, ou même les abandonner pendant des périodes de temps, nous aide à en profiter beaucoup plus.

Les énergies renouvelables sont déjà moins chères que le pétrole

Pourquoi les énergies renouvelables sont-elles déjà moins chères que le pétrole ?

Selon les estimations récentes de l'IRENA –International Renewable Energy Agency–, les énergies renouvelables sont moins chères que le pétrole en 2020.

«La tendance est claire : d'ici 2020, toutes les technologies de production d'énergie renouvelable traditionnelle devraient avoir un coût moyen équivalent au plus bas prix des combustibles fossiles.
En outre, plusieurs projets d'énergie solaire et éolienne seront l'une des sources d'électricité les moins chères, toutes sources confondues.» — IRENA, Renewable Power Generation Costs in 2017, p4.

En réalité, cette estimation n'est pas exacte car elle mélage des choux et des carottes. Les énergies renouvelables sont déjà moins chères que le pétrole. Voici pourquoi…

Brownies (sans sucre raffiné)

Ma version des Brownies

Je mange sans sucre raffiné et sans sel. À l'instar des végétaliens, il peut donc sembler difficile de manger normalement. Et comment se faire plaisir avec quelques douceurs lorsque le sucre est proscrit ?

Rien de bien difficile, il suffit de prendre les recettes habituelles et de les adapter légèrement.

J'ai toujours un petit faible pour le chocolat noir. Voici ma recette des Brownies, version sans sucre raffiné.

Voiture autonome : la (fausse) question pour savoir qui doit mourir

Pourquoi sacrifier le passager n'a pas de sens

Depuis l'avènement des premiers véhicules réellement autonomes, de nombreuses personnes se posent la question afin de savoir si en cas de choc inévitable il faut sacrifier le passager du véhicule ou le piéton.

Le débat fait rage, tant du côté des utilisateurs, des non utilisateurs, des législateurs et des fabriquants.

Et plus les questionnements sont nombreux, plus la question semble complexe et la réponse très compliquée à mettre en place.

Compliquée ! Vraiment ?

La conscience

Fonctionnement et utilité de la conscience

J’ai récemment vu une vidéo Youtube qui parlait de la conscience, notamment de la question « Sommes-nous conscients ? ».

Si le sujet et la façon de l’aborder étaient intéressants et répondaientt à un certain nombre de questions, la définition de la conscience dans son fonctionnement même n’était pas abordé, comme si elle restait mystérieuse ou, au contraire, trop évidente.

Je vais donc tenter de donner une définition fonctionnelle de ce qu’est la conscience et comment elle fonctionne, sachant qu’il ne s’agit bien là que d’une interprétation personnelle.

J’ai perturbé le flow

L’avènement de la censure paresseuse

Parfois, le geek que je suis est possédé par une soudaine humanité qui me pousse à consulter des sites d’informations afin de me tenir informé des dernières avancées en matière de sciences et de technologies.

Pis, lorsque le système de commentaire n’est pas dissuasif, je me surprends même à déposer des messages et, comble de l’horreur, discuter d’un sujet avec mon prochain – j’entends par là, un vrai sujet, autre que « Quelle est la meilleure distribution de Linux ? ».

Bref, pris dans le tourment enivrant de la liberté d’expression, je tapotais sur mon clavier à tout va, commentant la dernière information qui m’inspirait lorsque je reçus un message du modérateur m’indiquant que je « perturbais le flow » et me sommait de regrouper mes interventions en un seul message.

Je suis un terroriste

… et ça ne fait que commencer

Si Laurent Chemla confessait être un voleur, je dois aujourd'hui avouer que je viens de basculer dans le côté obscur du Web.

En effet, par ce sombre matin quasi-hivernal, j'étais réveillé tôt, sans l'envie de dormir plus. Alors je me suis levé pour m'occuper et j'ai décidé de terminer la configuration de quelques serveurs que j'avais laissée en suspend par manque de temps.

Alors que d'habitude une configuration prend plus de temps que prévu, mû par une inspiration soudaine, j'exécutais mes tâches sans aucune fausse note, tant et si bien que j'achevais tout, beaucoup trop tôt… encore. Je suis donc passé à la suite, un petit truc laissé de côté il y a quelques mois et qu'il était temps de finir : un de mes relais Tor donnait des signes de fatigue et je décidais d'opérer sans tarder.

Apprendre une langue étrangère avec Google Home

Comment utiliser Google Home pour parler une langue étrangère ?

Lorsque Siri a été mis en place sur les iPhone, Judith B. Newman a décrit dans un article – puis dans un livre – comment l'Assistant d'Apple était devenu le meilleur ami de son fils autiste Augustus. Il passait son temps à poser plein de questions, et Siri lui répondait toujours, sans jamais se lasser, sans jamais juger, sans jamais s’impatienter.

J’ai décidé d’utiliser ces caractéristiques pour (ré)apprendre une langue étrangère. Pour ma part, j’ai préféré utiliser le Google Home.